Jeu de teasing au restaurant

Il porte naturellement sa cage. Il commence naturellement à être frustré. Montez encore en tension !

Dernièrement, alors qu’il était en chasteté depuis une bonne semaine, nous sommes allés le samedi soir au restaurant. Un de ces établissements dans lesquels la cuisine est excellente sans que le service soit tellement présent que vous ne puissiez pas jouer.

Juste avant de partir, je lui ai installé une petite surprise dans son fondement. Je lui ai mis un bandeau pour qu’il ne voie rien, je l’ai fait se mettre à 4 pattes sur le lit, fesses à l’air et je lui ai introduit ma petite surprise avec une bonne dose de lubrifiant.

Comme il ne voyait rien, il pouvait croire que c’était un plug classique.

En réalité c’était un plug télécommandé comme ceux que l’on peut trouver sur Internet. J’avais choisi un Nexus, une bonne marque pour qu’il ne soit pas trop bruyant. On peut le trouver par exemple chez Passage du désir Sa taille est cependant suffisante pour qu’il ne puisse l’oublier, même sans vibrations.

Je l’ai fait se rhabiller et j’ai commencé à le chauffer. Il était tout excité et en même temps il avait une drôle de démarche lorsque nous sommes allés à pied au restaurant.

Arrivés là-bas, je suis allée aux toilettes pendant qu’il regardait la carte. Lorsque j’en suis revenue, j’ai glissé dans la poche de poitrine de sa veste mon string noir en lui montrant bien ce que c’était. Il me regardait d’un air affolé, je pense que sa cage commençait à devenir étroite.

J’ai regardé à mon tour la carte et ai demandé à mon petit mari ce qu’il aurait aimé manger. J’aurais pu le prévoir, il voulait du foie gras en entrée et des ris de veau aux cèpes pour suivre.

J’appelé le serveur. Et j’ai commandé foie gras et ris de veau pour moi et, pour lui, asperges tièdes et bar vapeur au fenouil et combawa. La tête qu’il a faite ! Surtout que le serveur a immédiatement capté ce qui se passait. Même s’il faisait semblant de rien, cela se voyait qu’il riait intérieurement de la façon dont je dominais notre couple. Et il ne pouvait que se rendre compte de l’humiliation et de la colère rentrée de mon bonhomme.

Mais je tenais à compenser cette manœuvre un peu sadique de ma part. Je l’ai donc chauffé en paroles. Je lui rappelais que je ne portais pas de culotte et que ma chaise risquait de porter les traces de mon excitation.

Et lorsque j’ai – comme par hasard – laissé tomber ma fourchette, il s’est précipité pour la ramasser et j’ai largement écarté mes jambes pour qu’il puisse voir ma chatte en chaleur sous ma jupe.

Intervention du plug

Il était cramoisi en remontant de sous la nappe. C’est alors que j’ai porté l’estocade en actionnant ma petite télécommande. Bzz zzz j’avais mis un niveau de vibration relativement bas mais il a fait un bond et est passé de cramoisi à aubergine.

J’ai arrêté. Puis redémarré. Puis arrêté. Puis mis la vibration au-dessus.

  • C’est bien vous qui avez demandé les asperges a demandé alors le serveur qui venait d’arriver
  • heu… quoi ?
  • C’est pour vous les asperges ?
  • Heu, oui a-t-il répondu enfin d’un air pathétique

J’étais hilare lorsque le serveur m’a enfin servi mon foie gras que j’ai dégusté avec une délectation ostensible. Pendant que lui grignotait ses asperges du bout des lèvres.

Je me suis moqué alors de lui en lui désignant une grosse asperge qui avait à peu près la taille de son sexe… au moins lorsqu’il n’était pas en cage.

Je ne suis pas sûre qu’il ait apprécié mon sens de l’humour à sa juste valeur…

Le reste du repas, je me suis amusée à déclencher de façon aléatoire le petit engin. A chaque fois, il faisait des bonds de cabri sur sa chaise qui m’amusaient.

En même temps, tout cela m’avait fortement excitée. Je ne vous dis pas comment je me suis précipitée sur lui en rentrant à la maison pour qu’il vienne me lécher le minou. J’ai joui deux fois de façon intense.

Similar Posts

2 Comments

  1. Avait il fait un lavement avant de le plugger ?
    Récit très bien inspiré plein de rebondissements merci Madame Princesse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *