Les priver de toucher leur petit engin

Le pouvoir passe parfois par de petites choses. Pour les hommes, leur petit oiseau revêt la plus grande importance.

Depuis tout jeune, c’est pour eux un compagnon de jeu. Ils le tripotaient, ils ont fait des concours à qui pisserait le plus loin lorsqu’ils étaient petits, ils s’amusaient à viser les papillons…

Plus tard, ils se sont masturbés avec frénésie et pour beaucoup ont continué adultes, y compris en couple.

Ils sont tout fiers de pisser sans attente dans leurs urinoirs quand nous sommes obligées de faire des queues interminables dans les stations d’autoroute.

C’est dans les nombreuses séances de débriefing que j’ai eues avec lui que j’ai découvert ce besoin qu’ils ont de toucher et de maîtriser leur bestiole. J’aime lui extorquer ses pensées les plus secrètes lorsque je le fais mettre à genoux devant moi, sa tête entre mes genoux.

Lorsque vous la mettez en cage, vous ne faites pas que contraindre leurs érections. Vous n’empêchez pas seulement qu’ils se donnent du plaisir. Ce qui leur est peut-être le plus insupportable est que vous ne leur permettez pas de se la toucher.

Lorsqu’ils sont aux toilettes, ils doivent laisser faire la nature sans pouvoir diriger leur jet comme ils le font d’habitude après s’être décalottés. Ils ne peuvent plus se toucher pour la remettre en place dans la pantalon. Ils ne peuvent plus vérifier leur érection matinale.

C’est un peu comme Samson qui tirait sa force de ses cheveux, l’homme qui n’a plus la maîtrise de son zizi est en position de faiblesse.

Pendant tout le Jeu, assurez-vous qu’il ne se touche jamais. Dès que vous le libérez de sa cage pour une séance de teasing, attachez-lui les mains. Et même pour le nettoyage, assurez-vous que ses mains restent attachées dans le dos. C’est à vous de vous occuper de l’engin, d’en prendre soin, de le bichonner pour qu’il ne sente pas le poisson pas frais.

Similar Posts

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *